CGEA prend part à l’atelier régional sur la Migration et l’Entreprise à Tunis

La Confédération Générale des Entreprises Algériennes CGEA a le plaisir de porter à votre connaissance sa participation à un important atelier régional qu’organise l’Organisation internationale des employeurs (OIE) avec le Forum mondial sur la migration et le développement (FMMD) et le pacte mondial sur les migrations (PMM), sous le thème « Entreprises et migrations : intensifier le dialogue entre le secteur privé et les gouvernements », dédié pour l’Afrique du Nord et ce, à Tunis, les 2 et 3 juillet 2019.

La délégation de la CGEA, composée d’opérateurs économiques, sera conduite par sa présidente Mme Saïda NEGHZA, et devra prendre part aux différents ateliers de la rencontre, traitant d’une thématique fort sensible, tant s’agissant de migrants que d’émigrations.

En effet, l’arrivée de migrants en Algérie a eu un impact réel sur le marché du travail et se caractérise, pour le moment, le plus souvent par son embauche dans le secteur informel. Les entreprises sont parfois contraintes d’user de manœuvres pour pouvoir recruter des employés venus de nos voisins du Maghreb ou du Sahel, pour des emplois nécessitant une technicité rare ou faisant appel à un effort physique soutenu.

En contrepartie, l’Algérie enregistre le départ de ses jeunes vers des pays où ils pensent améliorer leurs situations et avoir un avenir meilleur. Cette émigration a causé des drames aux familles dont les proches ont été endeuillés par la multiplication des noyades que nous continuons d’enregistrer malheureusement, et d’autre part, a causé l’écrémage de nos entreprises qui assistent impuissantes, au captage des meilleurs cadres, par les entreprises Européennes, Nord Américaines et du Golfe, se traduisant négativement sur leur compétitivité et performance.

Le point de vue de l’entreprise et de la représentation patronale est utile pour sortir des recommandations ayant une portée humanitaire et socio-économique.