Neghza appelle les gouvernements à prendre les mesures nécessaires pour accompagner et sauver l'entreprise

La présidente de la CGEA et BUSINESS MED et BUSINESS AFRICA , Saida Neghza a appelé instamment lors de son allocution  à la Conférence du Covid 19 en Afrique, sous le thème de : Renforcer la coopération pour un retour rapide au travail efficace, les gouvernements à prendre  les mesures nécessaires pour accompagner et sauver l'entreprise, afin d'atténuer les effets de Covid 19.

voici l'intervention compléte de Mme Neghza 

-Monsieur le Secrétaire Général de l’OIE,

-Messieurs les Présidents des Organisations Patronales Régionales Africaines ;

-Mesdames et Messieurs les Organisateurs ;

-Honorable assistance,

 Je tiens à remercier les organisateurs de cette importante conférence sur le Covid 19 en Afrique, sous le thème de renforcer la coopération pour un retour rapide au travail efficace et en particulier Monsieur AMADOU Sako, coordinateur OIE pour l’Afrique, pour l’aimable invitation.

Je remercie mon ami Roberto Suarez, secrétaire général de l'OIE et à travers lui, l'intérêt particulier dont fait preuve cette Grande Organisation, pour soutenir l'Afrique et son économie, qui fait face à cette grave maladie.

Je remercie également, nos amis de la Fédération des Organisations Patronales de l’Afrique de l’Ouest (FOPAO) et l’Union des Patronats d’Afrique Centrale (UNIPACE) et tous les intervenants et participants, et en ma qualité de Présidente de BusinessAfrica, je salue vivement leur travail et exprime mon entière disponibilité et mon engagement, à soutenir toutes les initiatives tendant à réduire les effets du Coronavirus, et à imaginer des actions communes et je fais part de mon entière disponibilité à travailler pour une plus grande coopération intra-africaine.

A l'instar des autres régions du monde, l'Afrique a été surprise par la survenance du Coronavirus ayant induit l'arrêt presque total de son économie au moment où elle enregistrait des

taux de croissance positifs et commençait à s'affirmer comme le moteur de croissance de l'économie mondiale.

Ses besoins sont énormes et ses défis encore plus difficiles à surmonter, mais nous devons montrer une plus grande synergie et puiser dans le génie de nos jeunes pour dépasser rapidement cette terrible épreuve.

Nous devons garder l'attention sur la préservation de la santé de nos travailleurs en premier lieu, et participer tous, à l'effort de sensibilisation sur les mesures préventives et les gestes barrières, pour réduire la transmission du Covid 19.

Nous devons continuer de manifester notre solidarité avec les populations les plus fragiles.

Les gouvernements doivent quant à eux, prendre toutes les mesures nécessaires pour accompagner et sauver l'entreprise, à travers l'annulation, la réduction ou le report de certaines obligations fiscales, des aides et facilitations pour l'accès au  financement et la mise en place des moyens préventifs et de protection, au sein du lieu de travail, pour la reprise efficace de l’activité économique, sans risque d’enregistrer de nouveaux foyers de maladie.

Nous attendons également l'aide des institutions internationales telles que l'OIE, l'OIT, le FMI et la Banque mondiale, et  celle de l'Union Européenne, la Chine et les USA, pour sauver l'Afrique, continent enregistrant des besoins, notamment en matière d'infrastructures et de couvertures sanitaires.

Enfin, je tiens à exprimer mon optimisme de voir rapidement disparaître cette maladie et de voir la Zone de Libre Echange Continentale Africaine, devenir réalité.

 Je crois en l’Afrique et je crois à sa capacité à tracer un modèle de développement intra Africain complémentaire et durable.

Merci pour votre aimable écoute.