Participation de madame Neghza à la clôture du projet SOLID sur le dialogue sociale

La conférence de clôture du projet pilote pour la promotion du dialogue social dans le voisinage sud de la Méditerranée (SOLID 2016-2019), a eu lieu le 14 Mars 2019 au siège du Comité Economique et Social Européen (CESE) à Bruxelles.

SOLID est un projet pionnier, financé par l'Union Européenne et dont le but ultime est de promouvoir un dialogue social dynamique, inclusif et renforcé à travers le développement des capacités des syndicats et de leurs homologues des organisations d’employeurs et de la société civile, ainsi que par la promotion d’un dialogue civique et multipartite entre les partenaires sociaux dans trois pays cibles: la Tunisie, la Jordanie et le Maroc

La conférence de clôture, organisée par BUSINESSMED en partenariat avec la DG NEAR et le CESE, a vu la participation des membres du consortium du projet Euro-méditerranéens, des partenaires sociaux (Syndicats, Employeurs) de la Société Civile et des Conseils économiques et sociaux, ainsi que les représentants du gouvernement, S.E Monsieur Mohamed Trabelsi, Ministre Tunisien des Affaires sociales, et S.E Monsieur Mohamed YATIM, Ministre Marocain de l'Emploi et de l'Insertion professionnelle.

Dans une intervention faite pendant le premier panel, Madame Saida Neghza présidente de BUSINESSMED et de la Confédération Générale des Entreprises Algériennes (CGEA) a déclaré : […] « Nous avons besoin de plates-formes de dialogue social telles que SOLiD dans la région arabe, pour aider les partenaires sociaux à poursuivre les réformes économiques et sociales afin d'établir un cadre juridique fondé sur les principes des droits de l'homme. » […]

Intervenant lors de la même session M. Youssef Ghallab (OIT) a déclaré […] « Comme vous le savez tous, le dialogue social et le tripartisme sont les principes fondateurs de l'OIT. Nous pensons que des projets tels que SOLiD peuvent aider les acteurs tripartites de différents pays à échanger leurs bonnes pratiques et à faire progresser le dialogue social.» […]

De son côté le Ministre Tunisien, M. Trabelsi a déclaré qu’il considère SOLiD comme un modèle de réussite, réunissant les partenaires sociaux des 3 pays et constituant un point de départ avant une extension éventuelle dans les autres pays de la Méditerranée. Il a également souligné que […] « toute séparation entre Dialogue Social et développement économique et Social ne conduirait qu'à une injustice » […]

La journée fut aussi l’occasion pour les différents partenaires du projet ainsi que pour les experts qui ont accompagné SOLID pendant les trois ans, de discuter et de présenter l’apport de chaque entité ainsi que les résultats obtenues et de réaffirmer leur volonté de voir ce projet se poursuivre dans une deuxième phase en l’élargissant à d’autres pays et à travers un plan de mise en œuvre de la charte.

Les travaux de la journée ont culminé avec la signature de la charte SOLID par les partenaires économiques et sociaux, ainsi que les deux Ministres Tunisien et Marocain.

L'adoption de cette charte est une initiative unique et historique dans la région, un modèle de coopération réussi entre les trois pays cibles (Jordanie, Tunisie, Maroc), ouvrant les possibilités vers l’extension du projet à d’autres pays de la région Sud-Méditerranéenne comme l’Algérie ou le Liban, et faisant du document une référence pour renforcer, dans un cadre participatif, les politiques nationales en matière de développement économique et social.