Pleine adhésion du patronat pour la nouvelle approche économique

La présidente de la CGEA Saida Neghza s’est félicité de la nouvelle demarche enterprises pour la promotion de  la micro-entreprise et de la start-up,confirmant l’adhésion totale du patronat à cette demarche .

Le dernier conseil des ministres a dévoilé une série de mesures en faveur de la micro-entreprise et de la start-up ,dans le sillage de la mise en oeuvre de la nouvelle approche économique ,une vision qui va en droite ligne des engagements du president de la république visant à donner une chance aux jeunes algériens porteurs de projets de mettre leur potential au profit du développement du pays.

Les actions annoncées par le ministre de la micro enterprise,des startups et de l’économie de la connaissance sont censées ainsi contribuer à la promotion et à l’émergence de cette catégorie d’entreprises,en tant que moteur de croissance.Aussi,l’assurance a été donnée par le president que ces enterprises “trouveront tout l’accompagnement de l’état pour leur projets et dans leur participation à la croissance zéconomique “. Une demarche appréciée et valorisée par le patronat qui confirme son adhesion à cette orientation.

Contactée à ce propos, la presidente de la Confédération Générale des Enterprises Algériennes, s’est réjouie de “l’intérêt porté pr le gouvernement  du president Abdelmadjid Tebboune, aux PME et aux startups”.

Mme Saida Neghza ,s’est également félicité de la creation d’une agence dote d’un fond pour les soutenir, et la decision de leur accorder des allégements fiscaux”, la president de le CGEA a exprimé son souhait,pour la circonsstance que “la ville de Sidi Abdellah et les incubateurs et clusters prévus pour constiuer un veritable rampe de lancement ,pouvant susciter l’émulation , à travers le térritoire national,soient réellement active”,Mme Saia Neghza a souligné d’autre part,sa disponibilité “à prendre part au programme de l’agence ,pour faire en sorte qu’elle deviant un veritable outil de développement économique et ne pas se suffire ,à traiter le problem de l’emploi et de l’économie ,sous l’angle social,comme il a été le cas,pour une grande partie de l’ANSEJ, de l’ANGEM”.

Selon la presidente de la CGEA “il importe d’y associer les banques,pour qu’elles accompagnent, comme partenaire,les PME et les startups .

A ce titre, elle estime que “les taux d’intérêts sont trop élevés, par rapport à ce qui est pratiqué chez nos voisinset les pays développés”.

Dans le même context, le president de la confederation qui “s’inscrit dans cette approche “,considére que “la PME/PMI doit constituer l’architecture et le fer de lance de l’économie nationale”,s’exprimant par rapport aux mesures prises par le gouvernement pour justement soutenir et developper la micro enterprise et la startups ,M.Mohand Said Nait Abdelaziz nous a confié que la CNPA “s’inscrit en droite ligne avec le plan d’action du president”, notamment en ce qui concerne la PME/PMI , le type d’entreprises qui “convient le plus à notre économie”, en fait , soutient-il ,”le développement territorial durable doit se fonder sur la préférence de la PME/PMI”, en effet “ l’Algérie est un continent et c’est la PME/PMI , qui par sa structure humaine, peut occupier les territories”, d’autant plus, qu’on enregistre un deficit de deux millions d’entreprises dans cette catégorie, a tenu à rappeler M.Nait Abdelaziz.

Dans un autre register, le president de la CNPA a fait part de la disponibilité de son organization à formuler des propositions au gouvernement dans le cadre de la mise en oeuvre de son plan d’action , notamment en ce qui concerne la reliance de l’économie nationale sur la base de l’approche nouvelle.

In El Moudjahid

D.Akila

05 Février 2020