Régions : NAÂMA La CGEA organise un séminaire sur les investissements
Le: mardi 26 juillet 2016 | 334 Lectures

La Confédération générale des entreprises algériennes (CGEA) a, à l’occasion de l’installation de son bureau local au niveau de la wilaya de Naâma, organisé dans le même sillage, un séminaire sur les investissements.
Le séminaire a été tenu sous le haut patronage du wali de Naâma, dans l’enceinte de la salle de cinéma Le Mzi de Aïn-Séfra, et a été dirigé par la présidente du CGEA, Mme Saïda Neghza et M. Habib Yousfi, président d’honneur de la CGEA, ainsi que M. Hocine Bessaieh, wali de Naâma, qui a donné le coup d’envoi des travaux de ce séminaire, auquel ont pris part également, des promoteurs et des investisseurs.
Dans une brève allocution, le premier responsable de la wilaya a déclaré que toutes les portes sont ouvertes aux investisseurs et promoteurs ; c’est une opportunité à saisir dans divers secteurs que ce soit dans le tourisme, dans l’agricole, ou fabriques industrielles, citant ainsi l’exemple, d’un méga-projet de 2 500 vaches laitières qu’un investisseur aurait l’intention d’investir dans les produits laitiers et ses dérivés, et de le réaliser dans la région d’El-Kasdir (plus précisément entre la wilaya de Tlemcen et celle de Naâma) ; alors qu’un autre investisseur est sur le point de monter une industrie de production de concentré de tomate dans la région de Mékalis ; des investissements qui pourront contribuer au développement de la région et d’envisager des emplois nouveaux ; or, dira-t-il, plusieurs autres dossiers de demandeurs d’investissement sont à l’étude et feront l’objet de complément d’enquête et d’études approfondies, car beaucoup de pseudo-investisseurs n’ont pas le moindre sou pour leur apport initial ; d’autres dossiers ont été complètement rejetés pour diverses raisons notamment dans le choix de terrain (terrain forestier, agricole, utilité publique…). Conclut-il.
Dans ce même cadre et concernant l’assainissement du foncier, il a été procédé à la résiliation de plusieurs contrats des bénéficiaires, à l’annulation d’une vingtaine de projets d’investissement, ce qui a permis au foncier de récupérer une superficie de plus de 160 000 m2. La présidente de la CGEA Mme Neghza et le président d’honneur M. Yousfi partent d’un même principe, ils ont déclaré que « la confédération est au service des investisseurs et des promoteurs, nous sommes là pour les accompagner jusqu’au montage de leurs projets. De ce fait, nous avons procédé à la création des bureaux de wilaya pour rapprocher la confédération aux entreprises ; nous croyons et ce que nous avons constaté de visu, que la wilaya de Naâma dispose de tous les atouts notamment dans la disponibilité du foncier, disponiblité de l’eau, de l’électricité et du gaz, et qu’on ne peut trouver ailleurs, surtout dans le nord du pays où les assiettes de terrain sont très très rares », concluent-ils. Dans le même sillage, plusieurs autres projets d’investissement qui consistent en la réalisation d’un centre de loisirs, d’unités de fabrication de produits détergents, d’une boulangerie industrielle, des chambres froides ainsi que des unités de transformation de bois et de plastique ont été également avalisés par le Calpiref de la wilaya. Afin de mener à bon escient et à terme tous ces projets, il est demandé le concours de plusieurs acteurs relevant des différents secteurs de contribuer davantage à faciliter la réalisation des projets en question et d’ouvrir les portes davantage à d’autres promoteurs et producteurs.
Notons enfin, qu’avant la tenue des travaux de ce séminaire, il a été procédé à la création d’un nouveau bureau de wilaya de la CGEA, composé de cinq membres et présidé par M. Slimane Benmoussa.

B. Henine
LE SOIR
25/07/2016

zayncopyrights
Top